Hormones de croissance

Ce soir, Joséphine vous présente… son nécessaire à hormones de croissance…

Un infirmier est venu me former cet après-midi. On va voir si j’ai bien retenu…

  • Le stylo et les recharges se gardent scrupuleusement au frigo (ne vous inquiétez pas, j’ai déjà négocié avec le Docteur Bretones, l’endocrinologue qui suit Joséphine, et elle est ok pour fermer les yeux pendant une semaine de camping sauvage par an… OUF !).
  • Biseptine et coton pour désinfecter bien sûr.
  • Les aiguilles
  • La poubelle pour jeter les aiguilles.

(Je n’ai pas mis le gel hydroalcoolique sur la photo car je ne veux pas susciter de pulsion de cambriolage mais oui, on se lave les mains, bien sûr…).

Ensuite, c’est simple. On reste bien calme. Si si si ! Bien calme ! On chante une petite chanson, l’air de rien, et CRAC ! On pique ! A la verticale, sans fermer les yeux ni tourner la tête ni serrer les dents. BIEN CALME ! On injecte jusqu’à ce que tout la dose soit passée. On compte jusqu’à 10, on retire l’aiguille, et on fait un gros gros câlin…

Puis on range tout le matériel, et on recommence… le lendemain. Ce tous les soirs pendant au moins les 18 prochaines années. (On ne sait pas encore s’il faut continuer après la fin de la croissance de l’enfant, on utilise ce traitement sur les Prader-Willi depuis une petite dizaine d’années seulement).

Quels sont les effets attendus ?

  • Moins de gras, plus de muscle (pour rappel, chez un Prader-Willi, il ne s’agit pas là d’une question esthétique).
  • Tonus
  • Eveil/comportement

En d’autres termes, une vie plus vivable. Tout simplement.

Plus qu’à espérer que sur ce coup-là, Joséphine ne fasse pas son originale ! N’est-ce pas, Minette ? 😉

17 commentaires sur “Hormones de croissance

  1. Courage, Lorène! C’est difficile les premières fois mais ensuite tu vas t’habituer et elle aussi. Pense bien au but poursuivi et tout ira bien. Je ne sais pas quels conseils on t’a donnés mais je serais plutôt pour ne pas avoir de spectateurs sauf Olivier au moins jusqu’à ce que tu sois bien habituée. Dites-vous aussi qu’elle ne se souviendra de rien. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est Pierre, le frère de Frankie.
    Gros bisous à tous,
    Françoise

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai du mal à croire qu’elle ne s’en souvienne pas en ayant une piqûre chaque jour pendant si longtemps, mais nous allons faire au mieux pour que ce souvenir ne soit pas un mauvais souvenir… Je me dis que les diabétiques vivent la même chose, plusieurs fois par jour, et ils ne sont pas traumatisés pour autant, donc ça va aller !

      J’aime

      1. Je me suis mal exprimée. Je rectifie: elle n’aura pas de souvenir de ce qui se passe maintenant et, quand elle prendra conscience sa sa situation, elle s’y sera habituée et cela deviendra naturel. Ta comparaison avec les enfants diabétiques est très juste: ils savent que c’est nécessaire et l’intègrent dans leur schéma de vie quotidienne. Exactement comme Pierre avait intégré le port du corset.J’espère quand même que tu dois piquer chaque jour à un endroit différent sinon Joséphine-la-Surprise va devenir Joséphine-la Passoire !!!😊 Sans rancune, n’est-ce pas?

        J’aime

  2. Voilà donc une nouvelle étape pour notre « super Joséphine »… Je suis bien certain que tout ira pour le mieux pour elle et pour son infirmière de choc…!!!! Plein de byz à tous… des byz kipik . Eric

    Aimé par 1 personne

  3. Oh la piqûre magique qui va donner des supers pouvoirs à Joséphine ! Ca a bien marché avec Rithy alors jai hâte de découvrir les prochains exploits de Joséphine ! Bon courage pour la prise en main de la piqûre.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s