Quarantaine. Jour 11

I. Bilan médical

RAS. Tout le monde va bien.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image-1.png

II. Le travail : la bonne fée.

Reprenons le fil de nos petits « portraits » 🙂

La bonne fée, vous avez bien compris que c’était la même personne qu’Agapanthe, n’est-ce pas ? Ce qui lui fait déjà deux métiers. Mais celui dont je vais vous parler ce soir, c’est son métier « officiel » : enseignante. Et pas n’importe quelle enseignante : enseignante à 4 mois de la retraite !!!

La page de la FCPE Anatole France - Accueil | Facebook

Un enseignant, c’est comme n’importe qui : quand c’est à 6 mois de la retraite, ça commence à compter « les dernières fois » (dernière fois que je rentre les évaluations nationales, dernière fois que je vois l’inspectrice, dernier cycle piscine…). Et puis, normalement, vers 4 mois, on commence à compter les semaines, et vers 3 mois, les jours…

Et bien, pour la bonne fée, qui jusqu’au vendredi 13 mars suivait bien ce schéma classique, voilà que patatras… Elle bascule des « dernières fois », aux « toutes premières fois » ! Toute première fois qu’elle doit créer une liste de diffusion, toute première fois qu’elle doit expliquer à des parents comment multiplier 12 X 4 en dessinant des gros rectangles et des petits carrés sur la page, toute première fois qu’elle rédige une procédure pour la préparation de la dictée ou l’apprentissage de la poésie… Elle découvre que quand on met « : » dans le nom d’un fichier, ça marche un peu mais pas trop, qu’elle a internet sur son téléphone, que confondre « enregistrer » et « enregistrer sous » peut avoir des conséquences extrêmement pénibles (pourtant, elle le savait déjà ça… :() .

Pour ce qui est de la chasse aux parents, c’était une experte depuis bien longtemps ! Elle avait des techniques bien rodées, kidnapping du petit frère, embuscade derrière la grille de l’école, marché le samedi matin à certaines heures bien stratégiques… Et puis, quand vous enseignez pendant trente ans dans la même ville, vous connaissez tout le monde… Les grand-parents, les oncles et tantes, les cousins. Alors non, vraiment, aucun parent récalcitrant ne pouvait lui échapper ! Mais depuis le vendredi 13 mars, c’est autre chose… une autre échelle. Ce sont 15 parents qu’il a fallu rattraper en même temps ! Et sans bouger de la maison !

Et bien écoutez, je n’ai pas exactement les détails de ce qu’elle a fait. Des coups de fil qui ont été passés, des dossiers qui ont été montés, des relais qui ont été trouvés, du matériel qui a été installé chez les uns ou les autres. Ce que j’ai bien vu par contre, c’est la quantité phénoménale d’énergie déployée ! Et voilà le résultat : en une semaine, les élèves sont de nouveau tous rassemblés autour de leur maîtresse, qui se balade dans la classe virtuelle comme si elle avait travaillé 30 ans au Cned ! « C’est parti les enfants ! Suivez-moi ! On y va !« 

Bon, elle n’était pas encore au bout de ses « premières », car elle doit aussi assurer une permanence dans l’enceinte de l’école pour les enfants des soignants. Là, elle apprend à lire et comprendre des pages et des pages de règlements sanitaires, à tracer des couloirs en cônes et lattes pour maintenir les distances entre les gens, à leur coller un code barre quand ils entrent pour pouvoir les suivre à la trace si jamais l’un d’entre eux se mettait à tousser. A faire la chasse au pouce dans la bouche, au doigt dans le nez, au mouchoir pas jeté. Et pour passer le temps, c’est : une éponge, du désinfectant, et hop, on astique ! Quand on a fini un coin, on recommence. Les journées passent vite, et tout est bien propre !

Si vous lui téléphonez un de ces jours, elle vous dira : « Oui oui, ça va ! Mais tu te rends compte… à quatre mois de la retraite !« 

III. La Lumière

Continue de briller et de nous éclairer. Merci à tous pour le partage !

Aujourd’hui, il y avait une autre lumière : celle de « La grande lessive« . Elle se fait chaque année à l’école, mais l’édition 2020 s’est réorganisée… chacun chez soi ! Regardez comme les voisins se sont investis pour faire resplendir la résidence ! Bravo les amis ! Et merci !

6 commentaires sur “Quarantaine. Jour 11

  1. Merci de ces nouvelles quotidiennes….cela nous fait du bien , me fait du bien de garder ce lien…. J’ai bien hâte de vous revoir tous et pas par écrans interposés. Des byz kipiktoujours.!!!! Eric

    Aimé par 1 personne

  2. Sous votre regard et votre plume, Agapanthe prend une dimension extraordinaire. Oui, oui, je la reconnais bien ! Elle est comme ça, Agapanthe ! Sa gageure ? Réussir tout ce qu’elle entreprend. C’est une vraie fée !!!
    Merci de nous avoir introduit si délicatement et si habilement dans son univers.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s