Quarantaine. Jour 24

I. La journée

Elle a donc commencé « sur les chapeaux de roue », pour préparer l’expédition au pavillon C de l’hôpital Edouard Herriot. C’est Olivier qui s’est chargé du transport. Nous avons donc suivi un protocole bien strict pour qu’il n’y ait pas de risque de contact avec un éventuel de moins en moins probable virus chez Olivier (ça devient difficile d’être si rigoureux alors qu’Olivier ne voit quand même personne à part quand il fait des courses, mais bon, pour l’instant, on tient encore… On fait tout « comme si » il était porteur…).

Arrivés là-bas, ils ont été pris en charge dans un délai raisonnable et les nouvelles ont été d’emblée rassurante : l’œil gauche voit et bouge. Moins bien que l’œil droit, mais bon, il n’y a rien d’inquiétant. Il faudra revoir la correction, et probablement cacher l’œil droit pour que l’œil gauche travaille plus. Ca peut attendre la fin du confinement et être mis en place par l’ophtalmologiste qui suit Joséphine d’habitude. Dans l’immédiat, on laisse comme ça.

Hôpital Edouard Herriot | Hospices Civils de Lyon - HCL

Sinon, journée très classique pour les enfants, un peu moins pour Marion Curtillet, qui en est au stade du bouclage des aventures de Piwi Cœur avec Agapanthe. C’est tellement extraordinaire d’arriver au bout… Mais je vous l’ai déjà dit la semaine dernière au sujet de l’atelier d’écriture avec les enfants. Il ne faut pas que je me répète :). Sachez en tout cas que je ne me lasse pas de voir ces grands projets aboutir. Mais alors vraiment pas du tout !!!

Et j’ai grand hâte de pouvoir enfin vous les présenter ! 🙂

II. Le portrait en image. #3

Les enfants adorent 🙂 Ils se questionnent, ils me questionnent. « Pourquoi tu as mis ça ? C’est qui lui ? Tu vas mettre quoi pour moi ? ». Ttttttttttttt ! C’est une surprise ! Tu verras bien demain ! 🙂

III. Le cadeau

Il est de Léo ce soir. Léo qui prépare un entretien-témoignage sur la compassion, vous vous souvenez ? Il nous offre un aperçu de son travail… Tellement inspirant…

IV. La Lumière

Ce soir, nos pensées sont pour Amélie, sa sœur et ses parents.

« Si je t’aimais plus, aurais-tu moins mal ? »

8 commentaires sur “Quarantaine. Jour 24

  1. bon, pas trop grave pour Joséphine si ça peut attendre la fin du confinement. bisous à tous. MThé

    Envoyé de Yahoo Courriel. Télécharger l’application

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour à tous

    Heureux de savoir que les nouvelles sont plutôt bonnes pour Joséphine.

    Et merci à Léo pour le beau texte d’Elie Wiesel.

    Le soleil se lève sur Villeurbanne au moment où j’écris ces lignes. Belle journée à chacun.

    Bises à chacun Eric (kipik toujours)..!!!

    Aimé par 1 personne

  3. Courage à vous tous,t je veux te dire Lo rene,tu as mis au monde cinq merveilleux enfants,qui sont arrivés dans une famille formidable. Bonne journée de confinement.Bises Jocelyne

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Jocelyne, « Mettre au monde », je n’avais jamais réalisé, jusqu’à la lire dans ton commentaire, tout ce que voulait dire cette merveilleuse expression ! Tout est dit ! Merci !

      J’aime

  4. Une tendre pensée pour Joséphine !
    Oui, oui ! Je reconnais bien le petit Louis à travers ce portrait en image ou en image(s) bien pensé. Je me dis souvent qu’il est gros coeur et grosses colères à la fois. Oui, je le reconnais bien ! Louis, c’est celui qui fonce, se heurte aux murs, rue quelquefois des quatre fers tel un cheval impulsif, quitte à réfléchir après. Oui mais, seulement après ! Quant au rangement, cela ne semble pas faire partie des choses qui le préoccupent. Surtout pas les petits rangements de chaque jour qui ne doivent pas trop lui plaire. Pas suffisamment titanesque pour son énergie débordante ! Mais par-dessus tout cela, Louis est un petit garçon très attachant avec un magnifique sourire qui me fait toujours craquer. Je pense que personne n’y résiste d’ailleurs !
    Merci encore de partager ces moments forts en émotion.
    Bises à tous !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Gina pour ce message plein de tendresse pour ce petit bonhomme qui a bien de la chance d’avoir une maîtresse qui sache aussi bien le cerner et le « com-prendre » (« prendre avec » étymologiquement, avec tout ce qu’il y a « dedans » :))

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s