Quarantaine. Jour 36

I. La journée

Je dirai… « tendue ». Je m’en suis rendue compte surtout à midi : figurez-vous que nous avons vécu un « Apollinexit » ! Elle n’a plus voulu faire partie de leur jeu avec l’argent, les lois, les juges, les territoires, l’assemblée. Du coup, la discussion était assez véhémente et tournait autour de sujets comme :

  • « Ah non, comme tu quittes, tu ne peux plus assister aux assemblées » « Bin oui mais si vous les faites dans ma chambre, j’ai bien le droit d’écouter » « Ok, alors, nous les ferons dans l’autre chambre ».
  • « Que va-t-on faire de son argent ? On va pouvoir se le partager ? » « Ouais, bin en attendant, comme j’étais la banque, votre argent à vous, il est dans MA chambre, et je ne vous autorise à le récupérer que si j’ai envie ».
  • « Comme tu ne joues plus, tes lois ne s’appliquent plus ! Donc ton territoire non plus. Donc on peut rentrer quand on veut » « Et puis quoi encore ! Mon territoire, c’est mon territoire, jeu ou pas jeu ».

Je n’ai pas ouvert la bouche du repas, je les écoutais. C’était bouleversant de vérité…

Ils se sont un peu détendus à 14h, en regardant leur premier James Bond. Casino Royal. Eléonore aussi, oui. En fait, il faudrait tellement d’énergie pour qu’elle ne regarde pas (elle est toute seule maintenant, dans « les petits »…), que je laisse faire. De toute façon, si elle avait peur, elle s’en irait. Au bout d’un moment, elle est venue me faire un câlin dans le salon et jouer autour de moi, pas parce qu’elle avait peur, mais juste parce qu’elle ne comprenait rien 🙂 .

Eléonore, vous savez, c’est la quatrième. Quand elle est née, Aurore avait 5 ans. L’âge parfait, où on est sorti des comptines de bébé, et pas encore rentré dans les musiques d’ados. En d’autres termes, à cette époque-là, c’est nous, les parents, qui orientions les choix musicaux de la famille… Ce qui fait qu’Eléonore n’a jamais eu Pomme de reinette et pomme d’api à la maison. Par contre, dès qu’elle a su parler, elle a fredonné : « Je ne suis pas un hérooooo », ou « petite Marie, m’entends-tu ? ». C’était trop drôle 🙂

Pour les films, c’est pareil. Elle n’a jamais eu « Petit ours brun », par contre, elle attaque déjà les James Bond. Je ne suis pas inquiète. Ca va bien se passer.

Quant aux grands, ils ont adoré ! Ca devrait les occuper quelques jours !

II. Joséphine et l’alimentation… (1)

Au final, on ne parle plus tellement de Joséphine sur ce blog. Alors cette semaine, c’est elle qui va avoir les honneurs. Nous allons partager avec vous ce qui dans sa vie reste encore « un peu différent ». Nous ne sommes pas réunis ici pour nier la réalité, mais pour l’accepter comme elle est et grandir avec elle.

Demain, nous vous montrerons comment le lait passe du bidon à… l’estomac de Joséphine…

III. Le cadeau

Je vous ai parlé du projet « Les aventures de Piwi Cœur ». Et bien, les événements se précipitent depuis la fin de la semaine dernière ! Le logo est né en noir et blanc mercredi. Il a été colorisé ce week-end. Le dessin est d’Agapanthe bien sûr. Les couleurs sont celles des associations partenaires du projet : Petit Cœur de Beurre et Prader-Willi France. De mon côté, j’ai fait passer le dessin du papier à l’ordinateur.

Et ce soir, nous sommes très fières de vous le présenter … :

Comme les choses se précipitent, j’ai dû créer ce soir la page Facebook qui allait supporter toute l’aventure (demain, je vous enverrai le lien vers cette page, car mercredi, C’EST PARTI !!!). Pour ce faire, j’ai grenouillé à droite à gauche, me remettre en tête les informations à donner, etc… Notamment, je suis allée voir ce que j’avais moi-même inscrit sur mon profil, « Lorène Gaydon » (Gaydon, c’est mon nom de jeune fille. Gaydon-Curtillet, plus exactement, ah ah ! Vous comprenez mieux !).

Et bien, si vous allez sur « Lorène Gaydon », dans « A propos », et dans « Détails sur vous », vous allez trouver la phrase suivante : « Si tu ne peux pas dire tant mieux, dis tant pis »

Je l’avais complètement oubliée, cette phrase ! J’ai dû créer mon profil en 2007 ou 2008… En recherchant, ça vient des Nourritures Terrestres (André Gide). C’est bien une lecture que je pouvais avoir à cette époque-là, oui…

IV. La Lumière

« Si tu ne peux pas dire tant mieux, dis tant pis »

8 commentaires sur “Quarantaine. Jour 36

  1. merci pour ces nouvelles rafraichissantes des enfants…le temps doit être long, c’est vrai…courage Eléonore, tu retrouveras tes copines…au juste, ils vont retourner à l’école le 11 Mai? bisous à tous, bonne journée. MThé

    Envoyé de Yahoo Courriel. Télécharger l’application

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Marie-Thérèse, ça va, ils s’occupent bien quand même. Les journées passent vite. Ce sont de « bons gamins », comme on dit. Vont-ils reprendre le 11 mai ? Aucune idée, nous n’y pensons même pas, nous verrons bien le moment venu… Bonne journée Marie-Thérèse !

      J’aime

  2. Bonjour à toute la joyeuse tribu.
    Pas de soleil dans le ciel de Villeurbanne ce matin…mais le soleil se lève quand même dans les cœurs en lisant ces quelques lignes…Merci…merci, chère Lorène (ou Marion)…de faire se lever le soleil chaque matin..

    Pauvre Eléonore pas drôle d’être trop petite mais pas encore assez grande….courage…courage…

    Merci à ce bon vieux James qui ne se démode pas…
    Ensuite il y a aura Indiana Jones…..et peut-être même ce cher Harry….!!!
    De quoi occuper toute la tribu au moins jusqu’au 11 mai…

    Quelle joie de découvrir Piwi Cœur ce matin….longue vie à toi.

    Bonne journée à toutes et à tous….et aujourd’hui si tu ne peux pas dire Tant mieux…dis tant pis…voilà ce sera ma phrase pour ce jour.

    Des Byzes à chacun (des Byzkipik bien sur) Eric

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Eric, oh, ne te fais pas trop de souci pour Eléonore, elle va très bien, je t’assure 🙂 Harry… Potter tu veux dire ? Oh là là, mais ça, ils les ont tous, en livre et en dvd, et Eléonore connait les DVD réplique par réplique ! 🙂 Les livres, ils les ont tous lus une ou deux fois. Même Louis. Sacré Harry, oui, on peut le dire !

      J’aime

  3. C’est encore moi…..!!!!

    En repensant à Eléonore toute triste d’être encore trop petite et pas assez grande encore….j’ai repensé à une chanson de Jacques Higelin vous pourrez l’écouter avec le lien ci-dessous…

    Bonne journée à chacun. Byz Eric Kipik

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s