Quarantaine. Jour 55 (par Olivier)

I. La journée

Mon récent ralliement à l’apiculture m’a valu la nécessité et le droit de voyager jusqu’en Haute-Savoie hier pour m’occuper des ruches. Papi m’a bien aidé dans le travail du rucher ! J’ai été heureux de de revoir toute la famille et les amis là-haut. Tout le monde semble bien se porter, y compris le moral.
Les règles de distanciation sociale ont probablement été plus faciles à implémenter et à vivre dans cette région faite de grandes espaces. Pour autant, la date du 11 mai est loin de s’accompagner d’une reprise rapide de l’activité qui dépend beaucoup du tourisme là-bas.

Aujourd’hui, après les traditionnelles courses du samedi matin, Louis et moi sommes sortis dans Villeurbanne (les autres enfants n’avaient pas forcément envie / besoin de changer d’air). C’était rigolo de l’écouter commenter sa ville (« ah là c’est l’école dont on utilisait le gymnase l’année dernière pour les cours de sport », « ah c’est ici que je vais pour mes cours de judo », « ah là c’est chez mon copain Paul », etc). L’apogée de la sortie a été de passer devant le dépôt des bus et le centre de maintenance des trolleys. Au cours de la balade, il m’a tout de même fait part d’une petite inquiétude : « Papa, c’est fou comme j’ai oublié le nom de toutes les voitures : je me souviens bien des marques mais j’ai du mal à me rappeler des modèles ! » (en parlant des voitures garées dans la rue, qu’il a l’habitude de nommer une par une en temps normal quand on se balade dans la rue !). J’ai pu l’apaiser en lui assurant que les voitures feraient vraisemblablement toujours partie du monde d’après, et qu’il pourrait se ré-entraîner et vite revenir à son niveau d’avant confinement ;).

Éléonore est très fière, heureuse et impatiente d’aller à Charlieu chez Grand-Père et Grand-Mère, avec sa cousine Albane. Elle s’inquiétait un peu ce soir que sa valise ne soit pas faite (« Mais Éléonore, c’est mercredi que tu vas à Charlieu, on a encore le temps !).

II. Les lumières

III. La citation

Il est une heure, et tout va bien !

Niquedouille (« Robin des bois » , Walt Disney)

Cette réplique nous vient de Niquedouille, qui avait anticipé bien avant nous la mode du « port du masque sur le bout du nez » !

6 commentaires sur “Quarantaine. Jour 55 (par Olivier)

  1. Merci Olivier de ton récit hebdomadaire….et de nous partager ta balade Villeurbannaise avec Louis.

    Vous êtes tous très beaux avec vos masques ….Merci grand-mère et grand-père.
    Mention spéciale à toi Louis ..!!!!
    Savez-vous pourquoi ???? Et bien masque et Tee-shirt assortis en vert… Ca s’appelle « la classe » tout simplement…..Bravo Louis..!!!!!

    Bon dimanche à tous sans soleil à Villeurbanne…mais avec le soleil au cœur.
    Dernier dimanche de confinement….mais continuez à prendre soin de vous…à prendre soin des uns des autres.

    Byyzz à toutes et à tous (des byyzz kipik toujours). Eric

    « Il y a des visages plus beaux que le masque qui les couvre » JJ ROUSSEAU .

    Aimé par 1 personne

  2. Que de bon miel en perspective ! Bon courage Olivier… quel bonheur de pouvoir régaler toute la famille d’ici quelques mois avec ce nectar.
    Belle journée dominicale, même en l’absence de soleil, et bravo pour la photo et les très beaux masques que vous portez tous avec grande élégance !
    Grosses bises à chacun.
    Arlette.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s