Quelques nouvelles

Bonjour à tous, quelques nouvelles de l’hôpital.

I. L’état de Joséphine

Stable. Ni pire, ni mieux. Toujours des besoins bien trop élevés en oxygène, qu’on n’arrive pas à faire baisser.

II. Le diagnostic, étape 1

Le virus a été identifié, il s’appelle VRS. C’est le plus banal qu’on puisse trouver pour une vulgaire bronchiolite…

III. Le diagnostic, étape 2

Nous savions déjà que Joséphine était née pour la chance, mais alors là, attraper la bronchiolite justement l’année où il n’y a pas de bronchiolite… C’est…

IV. Le diagnostic, étape 3

Une bronchiolite qui envoie en réa un enfant de 2 ans, même Prader-Willi, même cardiaque, ce n’est pas normal… Autant on nous avait lourdement averti pour la première année car c’était un risque clairement identifié, autant là, personne ne s’y attendait. Du coup, les médecins ont pensé que Joséphine nous cachait encore quelque chose. Et en refaisant tout son parcours, ils ont trouvé…. Voici donc un nouveau mot qu’on ne connaissait pas encore : « Bronchomalacie ».

Ça veut dire « bronche molle ». Et en l’occurrence, la bronche du poumon gauche.

Les causes peuvent être génétiques, ou anténatales (le fait que son cœur ait été malformé, il a pu empêcher la bronche de se développer normalement) ou dues aux opérations du cœur (le chirurgien, en bidouillant tout ça, peut avoir perturbé la bronche).

Les conséquences ? Son poumon gauche fonctionne beaucoup moins bien que le droit. Toujours. Et en temps normal, ça ne la gêne pas, elle vit comme ça, et puis voilà, en avant la musique… Mais avec un virus qui vient se fourrer là-dedans… Et bien c’est la catastrophe…

V. Et maintenant ?

Maintenant, rien… Il faut qu’elles arrivent à tenir, Joséphine et les machines qui la font respirer, jusqu’à ce que le virus parte… Il est déjà là depuis jeudi dernier, on devrait finir par en voir le bout…

VI. Et après ?

Après, on verra… On a déjà fort à faire avec maintenant…

VII. Merci !

Je voulais vous dire un immense MERCI pour tous les messages que vous nous envoyez. Nous ne pouvons pas forcément répondre et nous en sommes désolés, mais sachez qu’ils arrivent bien à destination ! Je les lis à Joséphine, et quand je sens qu’elle a besoin d’un coup de pouce, je prends toute votre énergie, je la fais passer par moi, et je lui transmets. C’est une méthode pas très scientifique pour soigner les pneumonies, oui, je sais, mais enfin, c’est la mienne, voilà…

14 commentaires sur “Quelques nouvelles

  1. Très bien la méthode peu scientifique, j’adhère totalement. Proche de vous et de Joséphine par le Coeur et les prières. Courage le bout du tunnel arrive! Affectueuses pensées!

    J’aime

  2. Merci pour les nouvelles Lorenne. Bravo pour ton courage ! N’oublie pas que tu es une super Maman ! De gros bisous à vous tous et plus particulièrement à Josephine, que je vois en train de me rendre les bras. EdithEnvoyé de mon Galaxy A5 2017 Orange

    J’aime

  3. Ma Lorene, je viens de lire ton mail. Je vous souhaite du courage mais Josephine un chef et elle aura la force pour s’en sortir! Je vous embrasse tous et vous envoie des influx positifs à transmette à la Miss. Plein de bisous

    J’aime

  4. Je renouvelle tous mes encouragements à Joséphine pour tenir bon. Elle a derrière elle tout l’amour et toute l’énergie du Lions Club. Et comme l’énergie se partage, elle est également là pour vous soutenir vous les parents et les frère et soeurs. Je vous accompagne avec Amour et Confiance dans cette dure épreuve.

    J’aime

  5. Patience et courage à Joséphine et à vous, ses parents que nous admirons tant! Ce virus va bien finir par partir! Nous vous embrassons.
    Francine et François

    J’aime

  6. Bat toi petite Joséphine ce fichue virus va finir par disparaître, et tu rentreras à la maison retrouvé ta famille qui t’aime tellement.Courage Loren tu es formidable , je pense très fort à vous je vous embrasse. Jocelyne

    J’aime

  7. Chère Joséphine.
    Si tu savais comme je pense à toi ces jours derniers….quand je suis au bureau..au milieu de mes tableaux comptables…tu n’es jamais bien loin de mes pensées de mon cœur.
    Souviens toi quand tu n’avais encore que quelques mois – certain t’avait surnommé « Joséphine la battante »… »Joséphine la surprise »….!!!!
    J’en suis sur…tu vas y arriver… tu vas gagner.
    Sois certaine que je t’envoie des millions de pensées et ondes positives et aussi des prières rien que pour toi….
    Courage à toi et courage à toute la famille…..
    Je vous embrasse tous avec des byz kipik..

    J’aime

  8. Je pense souvent à vous et à Joséphine en particulier que je soutiens de toutes mes forces psychiques à distance…

    Je vous souhaite toute l’énergie nécessaire face à ce revirement de situation, mais vous en avez eu d’autres et je connais maintenant votre courage, votre détermination et surtout votre Amour. Je vous embrasse tous très fort. MThé

    J’aime

  9. Il n’y a aucune raison, petite Joséphine, pour qu’une fois encore tu ne parviennes pas à surmonter cette complication…tu en as tellement connues depuis ton arrivée sur la terre. Tu vas montrer une fois encore combien tu es forte, combien tu aimes cette vie même si elle n’est pas toujours très gentille avec toi. Je sais que tu graviras cette montagne qui n’est sans doute pas infranchissable grâce à ton énergie et à l’aide des médecins et de toute ta formidable famille.
    Je t’embrasse fort, fort en attendant d’autres nouvelles que ne manquera pas de nous envoyer ta maman.
    Arlette.

    J’aime

  10. Joséphine-la-Surprise, tu ne nous as pas sorti la meilleure de ton répertoire cette fois-ci mais comme tu es aussi Joséphine-la-Courageuse, tu vas t’en sortir aussi bien que dans les épisodes précédents. Et tu vas montrer le chemin du courage à papa, maman, toute la famille et les amis qui te suivent et qui t’aiment.
    Je t’embrasse bien fort et tout ton petit monde aussi,
    Françoise

    J’aime

  11. Super ce blog pour avoir des nouvelles de Josephine et de toute sa grande famille sans trop vous harceler d’appels.
    Plein de bisouxxx forts à notre courageuse petite Jojo, à ses frère et sœurs et Laurène et Olivier. J’espère que vous allez vite pouvoir repartir tous ensemble respirer le bon air de la montagne. Pensées pensées pensées pour vous tous.

    J’aime

  12. Petite Joséphine, je pense à toi beaucoup, beaucoup, beaucoup. Et ce n’est jamais assez pour t’aider. Alors je te l’écris pour que tu l’entendes, car je ne suis pas sûre que mes ondes arrivent jusqu’à toi. Je t’envoie plein de courage et d’énergie, je sais que tu n’en manques pas mais je me dis que cela peut t’aider un peu, un petit peu. Je t’embrasse bien bien fort. Martine

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s